Faites reluire votre Lac 2022 (Brush up your Swan Lake)

P1090546

Le corps de ballet aux saluts de la soirée du 8 avril 2015.

La série du Lac commence à l’Opéra Bastille avec des prises de rôles en Siegfried pour pallier l’hécatombe de forfaits dans les rangs déjà clairsemés des étoiles masculines.

Il est temps de réviser vos classiques afin de briller à l’entracte.

Potassez l’argument du ballet grâce à Fenella. Si vous êtes très snob et que vous avez une bonne mémoire, vous pourrez étourdir votre auditoire en le débitant en anglais (so chic !). Si vous vous sentez d’une nature plus pédagogue, vous leur en ferez un résumé dans la traduction française de Cléopold.

Si d’aventure vous voulez combler un trou gênant dans les conversations au moment de l’entracte après qu’un cuistre aura posé la fatidique question : « Alors, vous la regardez la coupe du monde au Qatar ? », vous pourrez, par les bons soins de Cléopold, faire diversion en racontant la longue et tumultueuse histoire du ballet de Tchaïkovski, de sa création moscovite ratée de 1877 à sa véritable création à titre posthume de 1895. Vous pourrez également vous concentrer sur l’histoire de ce ballet à l’Opéra de Paris depuis 1960 culminant avec la création du Lac de Noureev en 1984.

Enfin, vous pourrez jouer au vieil abonné qui en a vu d’autres en faisant la rétrospective des distributions passées ou en relisant le temps du bilan de la reprise 2017. Pour toutes précisions sur des représentations antérieures à 2015, contactez Cléopold sur son compte OnlyBalletFans

Bref, vous avez de quoi meubler les entractes d’une voire de plusieurs soirées si, comme nous, vous faites la collection des distributions pour cette mouture 2022-23.

Bonnes – re – lectures et surtout bons spectacles !

Le Lac des cygnes. Chorégraphie Rudolf Noureev d’après Marius Petitpa. Ballet de l’Opéra de Paris. Bastille. 10 décembre 2022 – 1er janvier 2023
Publicité

Commentaires fermés sur Faites reluire votre Lac 2022 (Brush up your Swan Lake)

Classé dans Retours de la Grande boutique

Les commentaires sont fermés.